Bonjour ! Bienvenue sur l’une des traces de mon existence virtuelle. Je fais depuis plus de 35 ans, des spectacles et d’autres choses dont j’ai rêvé. C’est mon métier ! Aujourd’hui, il est tellement difficile d’en vivre dans ce monde d’individualisme et d’argent roi, qu’il est devenu plus qu’urgent de changer de société pour que le spectacle vivant reste vivant ! Question de vie ou de mort. La Bourse ou la vie. Même si je ne rêve pas que de spectacle, bien entendu, j’ai de plus en plus de mal à rêver tout court !

Bon, à partir de là:

– soit vous remontez en haut de page pour suivre les liens qui présentent mon travail

– soit vous zappez ce site parce que je ne vous intéresse pas

– soit vous continuez sur cette page où j’ai rassemblé des citations et des liens susceptibles de vous éclairer sur ma personnalité de rêveur éveillé qui essaie de comprendre pourquoi on en est là et comment s’en sortir…

Je préfère être une cigale plutôt qu’un coq qui se prend pour Jupiter chantant sur un tas de fumier, ou qu’une fourmi laborieuse avec un code barre sur le front ! Ceux qui nous gouvernent ne le font pas pour le bien de la population, mais pour leurs intérêts personnels et ceux de leur caste.

Toujours là ?

J’ai lu « La stratégie du choc » de Naomi Klein (lien vers une version vidéo résumée). Je devine ce qui nous attend si nous laissons faire, il suffit de regarder l’état de la Grèce. Pour que l’après COVID ne ressemble pas à l’avant ou soit pire encore. Conscience, résistance et contre attaque ! (puisqu’on nous parle de guerre)

Alors ? Vous zappez ou vous continuez ? A partir de là, ce n’est plus moi qui parle. Promis ! Allez-y, prenez votre temps ! (avant qu’on ne vous le prenne…)

« En fait, le royaume de la liberté commence seulement là où l’on cesse de travailler par nécessité et opportunité imposée de l’extérieur ; il se situe donc par nature, au-delà de la sphère de reproduction matérielle proprement dite… »
Karl Marx, Le Capital, Livre III, Chapitre 3

« Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence ».
Préambule de la Constitution de 1946

« Le capital ne peut indéfiniment dévaloriser sans vergogne ce qui fait sa propre dynamique, le travail humain, et saccager sans retenue ce qui constitue la base matérielle de sa croissance, la nature. » Jean-Marie Harribey, l’Humanité du 3/04/20.

Ci-dessous: Interview de Monique Pinçon-Charlot par Daniel Mermet: Ces criminels devront rendre des comptes.

https://la-bas.org

Suite logique:

https://www.vududroit.com

C’est long, mais vous pouvez toujours faire une pause et revenir une autre fois pour la suite 😉

Ci-dessous: Appel à la création d’un « Conseil National de la Transition »

http://www.retraites-enjeux-debats.org/spip.php?article1492

Et voilà le Conseil National de la Nouvelle Résistance !

www.cnnr.fr

Ci-dessous, un texte écrit par l’équipe de L’ardeur, association d’éducation populaire politique.

COVID-19, l’ami des dominants

« Nous saurons que le monde a changé quand ceux qui nous ont mis dans ce pétrin en supprimant les stocks de masques seront devant un tribunal – et je ne parle pas d’une simple commission parlementaire. On nous demande de croire que les gens qui ont péché sous les régimes précédents et qui sont toujours là ont fait leur examen de conscience. C’est trop facile ! Il faut en finir avec l’impunité…

… On doit faire des exemples, avec des peines de prison et des sanctions financières. La société française a besoin de morale, et il n’y a pas de morale sans punition. Mais ce n’est pas seulement une question de principe. Il existe maintenant un vrai risque d’explosion sociale, parce que les Français savent que leurs dirigeants sont incapables de les protéger. Si l’on accepte encore et toujours un pouvoir qui raconte n’importe quoi grâce à sa maîtrise des moyens de communication et qui s’entête à ne pas régler les problèmes économiques, l’étape suivante ne sera pas une lutte des classes civilisée, mais la guerre civile. » Emmanuel TODD. Lire l’interview en entier ici.

Bon à présent à mon tour ! Juste quelques mots de plus…

Trois questions que chacun peut se poser:

  • Quel est le sens de ma vie ?
  • Quelles influences ont mes actes sur celle (la vie) des êtres vivants qui m’entourent ?
  • Suis-je dans le progrès humain qui tend vers sa splendeur ou dans la régression, la médiocrité et l’horreur ?

Ah, ah ! On devrait faire de la philo dès la maternelle et tout le long de la scolarité ! Allez, merci de votre ténacité et à bientôt dans une salle de spectacle ou lors d’une manif !