RÊVES RÉALISÉS

Mais il y a d’autres…

LA TOUR DES MIRACLES, l’autre festival

Le Festival kakémonoUn festival de 7 semaines, en plein air, mélangeant musique, théâtre, danse, conte…

Programme ici

Page Facebook ici

Et ici les articles écrits par Laura Sansot de Art Péri’ Cité

Ici les articles de Jean Louis Savignac du journal Sud-Ouest: Sud Ouest 1, Sud Ouest 2, Sud Ouest 3

Ici les articles du blog de Béatrice Becquet: http://beatricebecquet.eu/?s=la+tour+des+miracles

Et enfin le montage vidéo de JOOP montrant des extraits de quelques uns des spectacles programmés.


Et en vrac…

CREACTION, collectif d’artistes.

Logo Créaction vertwww.creaction-spectacle.com

De 1993 à 2015, Créaction aura été le nid qui a vu germer des dizaines de projets artistiques. Association loi 1901, Créaction a été l’outil professionnel et professionnalisant de beaucoup d’artistes dans le domaine de la musique principalement, mais aussi de la danse, du théâtre et toutes les professions liées au spectacle vivant.

A la dernière année des « francs », le budget annuel était de 2 millions, avec 30 salariés par mois en moyenne.

Aujourd’hui, après avoir hébergé depuis 2005 le travail de la Cie minuscule, Créaction est en sommeil…


ENREGISTRER DES EXTRAITS DU STABAT MATER de G.B.Pergolèse.

Crac3

Il y a… pas mal d’années. Les CD n’existaient pas encore…

Les enseignants de l’école élémentaire de Carignan de Bordeaux ont été assez fous pour se lancer avec leurs élèves dans l’apprentissage, partitions en mains, de 8 mouvements du célèbre stabat mater.

Oui, à l’école élémentaire, laïque, pendant une année, toutes les semaines, les enfants ont chanté en latin. Puis, ils ont répété avec l’Orchestre Universitaire de Talence, fait des concerts dans les églises et enfin enregistré leur travail dans la grande salle du conseil municipal de la commune. Aujourd’hui il reste un vinyle 33 tours, « Les plus belles chansons du CRAC vol.3″.

 

 

 

 

Une tranche de bonheur… Ecoutez !

Stabat Mater Dolorosa.

Cujus animam gementem.

Quis est homo.

Eia Mater.

Et tre me bat.

Inflammatus et accensus.

Quando corpus morietur.

Amen.


Un jour, la suite… peut-être !